Masque grand public, c’est quoi ?

“Masque grand public”… C’est une drôle d’appellation que le Chef de l’État a utilisé hier soir. Étonnamment, peu de journalistes ont relevé l’absence d’informations concernant le type de masque qui sera distribué.

Selon Emmanuel Macron, l’État (en liaison les mairies de chaque ville de France) fera en sorte de permettre à chaque citoyen français de se procurer un masque grand public.

Et c’est surtout grâce à une formidable mobilisation d’entrepreneurs et de salariés partout sur le territoire que cette opération sera possible.

Masque grand public : jetable ou réutilisable ?

Quel type de masque grand public sera fourni aux français ? Aucune info officielle n’a été donnée lors du discours présidentiel.

Masque de protection jetable pour les professionnels

Etant donné la forte pénurie actuelle de masques de protection, on peut raisonnablement imaginer que les masques chirurgicaux et masques FFP2 commandés par le gouvernement seront destinés uniquement aux professionnels de la santé.

En tout cas dans un premier temps, ce qui parait logique.

En effet, bien que des productions locales aient été lancées pour produire le plus possible des masques à usage unique, il est impossible d’équiper toute la population française.

L’INSEE, estime à près de 30 millions de français le total de la population active. A raison de 2 masques par personne et par jour, il ne faudrait pas moins de 60 millions de masques à fournir chaque jour et par français !

Cette quantité est impossible à fournir à l’heure actuelle et le gouvernement en est bien conscient. C’est d’ailleurs sans doute pour cela que l’appellation “masque grand public” a été utilisée. Le gouvernement ne souhaite pas s’engager sur le type de masque qui sera distribué.

Il y a donc de fortes chances que des masques réutilisables soient fournis à la place de masques à usage unique.

Masque de protection réutilisable pour le reste des français

“Ces masques auront aussi la capacité d’être lavables et donc d’être réutilisables, plusieurs fois même” a déclaré ce matin sur RTL le Ministre de la Santé.

C’est donc un masque de protection en tissu réutilisable qui sera distribué selon le Ministre.

Selon Olivier Véran, ce masque grand public devrait assurer un certain niveau de filtration. Ce dernier permettrait quand même d’avoir une efficacité vis-à-vis du virus. Le ministre reconnaît néanmoins que celui-ci ne sera jamais aussi efficace que les masques chirurgicaux ou FFP2. Des masques de protection utilisés majoritairement en France dans le domaine médical.

Il faut noter que la capacité de filtration d’un masque en tissu est moindre que les masques cités ci-dessus.

Masque grand public, l’exemple de la ville de Cannes

Masque grand public adopté par la Ville de Cannes

La Mairie de Cannes a été une des premières villes à donner l’exemple. Elle n’a pas attendu le gouvernement pour distribuer des masques de protection à sa population. La ville a même pris en charge les matières premières pour les fabriquer.

Le masque de protection cannois est aux normes de l’AFNOR . Fabriqué localement, ce sont 17 couturiers qui travaillent à sa confection. Il a même été homologué par la DGA (Direction Générale de l’Armement). Ce masque alternatif est à l’heure actuelle lavable 30 fois mais vise les 100 lavages dans le futur.

La ville de Cannes en a déjà distribué 200 000 à ses habitants.

Port non obligatoire du masque grand public

Pour l’instant, le port du masque n’est pas obligatoire en France. Mais « Pour les professions les plus exposées et pour certaines situations comme dans les transports en commun, son usage pourrait devenir systématique » selon le Président de la République française.

Le Maire* de Sceaux avait bien tenté une obligation du genre dans sa ville mais le tribunal administratif de Cergy-Pontoise n’était pas de cet avis. Comment obliger à ses administrés de porter un masque lorsque qu’il est parfois impossible de s’en procurer ? Un non-sens !

* le Maire a néanmoins fait appel de cette décision.

Masque grand public : qui paiera la note ?

Masque de protection - Prix, coût

C’est une réponse très évasive qu’Olivier Véran, Ministre de la Santé, a donné lors d’une interview sur la radio RTL.

“J’imagine qu’ils seront donnés à la population”

Olivier Véran, ministre de la Santé, invité de RTL du 14 avril 2020

Les collectivités mettront-elles la main au porte-monnaie ? Rien n’est sûr pour l’instant. Mais ces masques grand public seront “probablement disponibles” dans les mairies selon Olivier Véran.

Une hypothèse envisagée par le gouvernement qui se donne deux semaines pour mettre en place les modalités de leur distribution.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest